Blue Water : chasser dans le grand bleu

Blue Water : Chasser Dans Le Grand Bleu

 

 

ilot

 

Cette technique vise à chasser les pélagiques que sont les marlins, espadons et thons par exemple.

1 - Matériel Indispensable

Le matériel nécessaire, outre l'équipement classique,  se composera d':

- un fusil puissant (munis de plusieurs sandows) de préférence en bois pour que lors du tir, la puissance de recul n'influe pas trop sur le point de visée. Ce fusil devra avoir une portée efficace de 6 mètres minimum.

- une fleche de diametre 6,5mm minimum avec pointe détachable. Cette flêche sera directement reliée par une corde à un chapelet de flotteurs (des bidons en plastique par exemple)  : En quelques secondes, le poisson tiré peut plonger sur plusieurs mètres, vous entrainant avec lui si la flêche et reliée à votre fusil, votre seule issue sera alors d'abandonner à tout jamais la prise avec votre armement.

- un baron ou flasher : dispositif de metal argenté qui en scintillant attire les poissons curieux en les faisant remonter des profondeurs, comme le thon, mais aussi ces chers requins. L'astuce consiste à raccorder ce baron à une corde de 7 à 10 mètres dont l'autre extrémité sera raccordé à un flotteur pouvant supporter l'ensemble en surface. En action de chasse, vous tenez le flotteur, afin de faire évoluer le baron dessous vous.

- un echosondeur/GPS de bonne qualité

- des cannes de traînes équipées : pourquoi me direz-vous?, la réponse est dessous.

- une planche de body

- 1 dérive flottante

- partir à une équipe composée de 5 personnes : 3 chasseurs à l'eau, 2 à bord en permanence. Je pense que c'est le nombre idéal pour ce type de chasse et passer une journée agréable en mer.

Riffle Euro 2

2 - Prospection Sur Zone

Méthode 1 :

Outre l'analyse des cartes marines et la connaissance du spot, vous effectuerez une séance de pêche à la traîne : en rodant sur la zone, vos leurres vont déclencher des attaques si le poisson est la : il ne restera plus qu'a se mettre à l'eau dans cette zone, le reste de l'équipage rangeant les lignes.

La profondeur d'évolution du leurre qui aura déclenché, est aussi une information à prendre en considération.

Il est d'autant plus important qu'une ou deux personnes de préférence restent à bord (bateau en dérive) pour non seulement surveiller l'embarcation, les 3 chasseurs à l'eau  et l'activité sur le plan d'eau. De plus, l'une des deux personnes peut intervenir pour porter assistance : crampes, coup de fatigue, etc.

Méthode 2 :

Avec votre embarcation, vous effectuer la techique dite de "la planche" : cela consiste arriver sur une zone bien connue, de tirer  à vitesse réduite la planche de body .Un plongeur équipé PMT (palmes, masque, tuba), donc non armé, la tien de ses 2 mains et effectue une prospection sous-marine. Pour se décaler, juste une rotation du bassin pour incliner la planche est nécessaire, sans avoir besoin de palmer. Au signal convenu, le pilote de l'embarcation stoppe, la chasse commence. Cette technique est également utilisée pour prospecter les abords extérieurs des récifs.

 

blue water

3 - Technique de Chasse

La coulée s'impose d'elle même avec un positionnement stationnaire vers 10 à 15 mètres de la surface, pour voir si le baron, qui évolue à 9 mètre dessous, attire et fait remonter d'éventuels curieux, notamment les thons.

Lors de la visée, des zones à atteindre sont à privilégier pour réduire l'agonie et la fougue du poisson, et ainsi pouvoir le remonter à bord assez rapidement : plus la prise restera dans l'eau, plus les requins vous délesteront de tout ou partie de cette prise.

Tous les chasseurs à l'eau devraient si possible remonter à bord également pour aider à la remonter du poisson, et éviter tout risque d'agression par d'éventuels requins atteints de frénésie stimulée par le poisson blessé.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×