Généralités

La Check-List du matériel individuel

 


D'un point de vue règlementaire :

- vous devez avoir hissé à bord de votre bateau (materon, canne de traîne à défaut) un pavillon "Alfa" (blanc et bleu) associé ou non  à un pavillon rouge barré en blanc.

- Vous devez avoir ,sur votre planche ce même pavillon rouge, à défaut une bouée de couleur vive, rouge de préférence pour vous signaler auprés des autres usagers de la mer.

Le pavillon "Alfa" est un pavillon règlementaire international informant de la présence de plongeurs (bouteille ou apnée) et doit être connu de tous les usagers de la mer. Le second pavillon informe de la présence d'apnéiste, notamment de chasseurs.

Dans tous les cas, les embarcations ont interdiction de s'approcher à moins de 100m de l'embarcation ou du flotteur  arborant ce pavillon.

  Pavillon "ALFA"                  :


        Pavillon sur votre planche de chasse

 


Eventuellement en remplacement du pavillon ci-dessus, la croix de Saint André, réservé aux apneistes purs, peut faire l'affaire

 


GestCSM est un logiciel développé par Florian MERY-COSTA qui va vous permettre de sauvegarder les paramètres de vos sorties de chasse sous-marine, conditions météo, lieux, équipiers, poissons vus et pris et bien d'autres...

1- Les Palmes

Le choix se portera sur des palmes longues avec un chausson confortable avec une semelle rigide (moins de contrainte sur la plante des pieds) et une voilure nerveuse pas trop dure.

2- Le Masque

Pour une étanchéîté maximale, il doit épouser la forme de votre visage : un test d'étanchéîté peut être effectuer en plaquant le masque sans le sangler autour de votre tête sur votre visage. Puis en inspirant, le masque doit tenir.

Astuce : Avant de vous mettre à l'eau, n'oublier pas le liquide vaisselle pour en imprégner vos carreaux pour éviter l'apparition de buée sur votre masque.

Le choix du masque se portera sur un produit ayant un champ de vision suffisant, à petit volume (plus le masque est volumineux, plus il lui sera nécessaire d'avoir de l'air pour qu'il se plaque sur votre visage lors de vos descentes)

3- Le Tuba

Il doit être d'un diamètre raisonnable (2 cm généralement), sans détour ni longeur inutile (éviter les tuyaux annelés), rigide et hydrodynamique (il épouse les contours du visage)

4-La Combinaison

Elle doit être chaude et peu épaisse (plus une combi est épaisse, plus il faudra la lester). La qualité du néoprène est une donnée primordiale pour le confort et la souplesse du vêtement.

Votre combinaison devra comporter un plastron assez grand sur votre thorax afin d'effectuer l'armement de votre arbalète.

Astuces :

1 - Si l'armement de votre arbalète vous fait souffrir, accrochez autour de votre cou, sous la combi, une sandale (chaussure typique de tout calédonien) afin d'assurer un meilleur armement de votre fusil de chasse sous-marine.

2 - Pour enfiler plus aisément votre combinaison, vous pouvez enduire votre corps de shampoing pour une meilleure glisse.

3 - Dans la mesure du possible, au retour de plonge, la rincer, la faire sécher à l'envers puis à l'endroit, et la stocker dans un endroit sombre pour assurer sa longévité.

5 - Le Lest

La ceinture ou le baudrier doit posséder un système de largage fiable en cas de nécessité.

Il doit être d'un poids au plus juste (généralement proche des 10% de votre poids) pour avoir une flotabilité neutre à mi-pofondeur de chasse envisagée. Pour ajuster le poids réellement nécessaire, faîte le test du "lidion".

Le "lidion" consiste a vous mettre à l'eau, droit dans l'eau, les bras tendus le long du corps, les palmes dans l'axe de votre corps (sur la pointe des pieds en fait).

- Si le niveau de l'eau est à la hauteur des yeux : lestage correct pour les actions de chasse en profondeur moyenne,

- Si le niveau de l'eau est en haut du masque, lestage correct par petits fonds (10m)

- Si le niveau de l'eau est à la base du masque, ceci correspond à un lestage pour une action de chasse au-dela de 20m

Astuces :

1 - Au dela de 4kgs de lest, préferez l'utilisation d'un baudrier pour limiter les contraintes sur vos reins.

2 - Pensez également à l'utilisation de lests de jambe, notamment pour l'agachon.

6 - Les Pavillons

Afin de limiter les accidents en mer, je vous conseille de mettre le pavillon "Alpha" sur votre embarcation. Ce pavillon bleu et blanc est un pavillon international informant de la présence de plongeurs (bouteilles et/ou apnéistes). De facto, il interdit à toute embarcation d'évoluer dans une zone inférieure à 1OOm de votre bateau.

De plus, afin d'être visible par les autres usagers du plan d'eau, ou de vos camarades à l'eau ou embarqué, une bouée avec un pavillon rouge, et une ligne diagonale blanche informe la présence de chasseurs apnéiste. Ce marquage interdit également d'évoluer avec une embarcation à moins de 100 mètres de cette bouée.

Bien qu'en Nouvelle-Calédonie, le permis "mer" ne soit pas obligatoire, en cas d'accident, lvous serez "couvert" juridiquement et le respect de ces quelques règles visuelles de sécurité permettent de réduire l'approche des embarcations de votre lieu de chasse, même de ceux qui ne connaissent pas ce marquage, afin d'éviter de se faire "taper sur les doigts" et de passer pour un marin d'eau douce devant sa famille ou ses co-équipiers.

Astuce : Personnellement, j'utilise une planche possédant un pavillon rouge avec la bande blanche sur un petit mat. Cette planche permet d'emporter avec soi des fusils supplementaires, du matériel divers, etc. Vous pouvez vous en confectionner une en partant sur la base d'un bodyboard pour enfant, équiper de points d'accrochage correspondant à vos besoins (bouteille d'eau, fusils, etc.)

7 - L'Arbalète

Le choix du fusil est fonction de type de chasse pratiquée dans un environnement donné. Pour exemple, on ne chassera jamais en pleine eau avec une bonne visibilité avec une arbalète de 50. Egalement, on ne chassera pas avec une visibilité d'1mètre avec un fusil de 90.

En général, la portée efficace du fusil est de 2,5 fois la longueur du tube. Avec un tube d'1m, vous pouez  assurer un tir (efficacité) sur un poisson situé au maximum de 2,5 mètres.

D'une manière générale, on peut dire que la taille du tube du FSM (fusil de chasse sous-marine) défini le type de chasse :

- tube inférieur à 60 cm : Ragueur

- tube de 75cm : chasse à trou

- tube de 90 cm : chasse polyvalente

- tube supérieur à  100 cm : agachon et coulée

Astuces :

1 - Toujours attacher son FSM à une bouée, pour faire face à toute rencontre avec une pièce exceptionnelle, soit par sa taille, soit par son niveau défensif.

2 - Un sifflet attaché à la crosse de votre FSM permet d'appeler vos partenaires de chasse ou de vous faire remarquer d'un plaisancier qui se dirige vers vous.

8 - Le Couteau ou La Dague

Arme indispensable en chasse, soit pour achever la proie (coup portée par le sommet de la tête ou par les ouies pour atteindre le cerveau), soit pour se degager si vous êtes pris dans votre bout, ou autre. Prenez l'habitude de toujours la porter au même endroit (bras, jambe) : ainsi en cas de nécessité absole, instinctivement vous vous en saisirez.

Astuces:

1 - Afin que votre couteau ne s'emmèle pas dans un bout, placez-le à l'intérieur de votre jambe par exemple.

2 - A l'issue de chaque sortie, vous devez impérativement le rincer à l'eau douce, l'essuyer et le graisser (ou huile vegetale de cuisine) pour éviter qu'il ne se détériore.

9- La Plate

Indispensable si vous évoluer à distance de votre embarcation ou pour limiter les risques d'agression des requins

10 - Les Indispensables

- Mettre en charge la VHF/RM portative

- Shampooing (pour enfiler la combi)

- huile végétale de cuisine ou graisse (couteau et/ou dague)

- glacière (avec bouteilles d'eau et encas)

- liquide vaisselle (pour le masque de plonge)

- 1 flèche de secours

- des flotteurs ou bidons plastique

Toujours s'assurer les jours avant sortie, de l'état général de chaque matériel et au retour, rincer le matériel et le protéger si besoin sans délai

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site